Quand la science explore l'histoire : médecine légale et anthropologie

Quand la science explore l'histoire : médecine légale et anthropologie

Aujourd’hui, les vivants ont besoin des morts. Analyser au scalpel ou au microscope une amputation préhistorique, une momie égyptienne, une crémation grecque, une trépanation romaine, un pourrissoir médiéval ou des tatouages maoris permet d’établir les carnets de santé de sujets décédés il y a plusieurs siècles, voire plusieurs millénaires...
Beaucoup de ces patients sont anonymes, d’autres ont laissé une trace dans l’Histoire : Foulques Nerra, Richard Cœur de Lion, Agnès Sorel, Diane de Poitiers, Henri IV, Robespierre, etc. Grâce aux nouvelles techniques de la médecine légale et de l’anthropologie, on identifie désormais les maladies et les causes de mort de ces patients du passé : empoisonnement ou mort naturelle ? Tumeur ou malformation ? Suicide ou crime maquillé ?
De la Préhistoire jusqu’au XIXe siècle, le docteur Philippe Charlier nous entraîne dans un fascinant voyage scientifique et culturel à travers la planète. En « médecin des morts », il lève le voile sur les fantastiques progrès d’une science au service de patients pas comme les autres.
Préface du Pr Bernard Proust