Quand l'austérité tue : épidémies, dépressions, suicides : l'économie inhumaine

Epidémies, dépressions, suicides : l'économie inhumaine

Quand l'austérité tue : épidémies, dépressions, suicides : l'économie inhumaine

Pour répondre à la crise, de nombreux pays ont fait le choix de l’austérité. S’appuyant sur l’analyse de statistiques internationales de santé publique, David Stuckler et Sanjay Basu examinent les conséquences de ces décisions politiques pour les populations.
À force de coupes sombres dans les aides sociales et la prévention, les maladies prolifèrent, les suicides augmentent, la consommation de drogues et d’alcool progresse et l’espérance de vie diminue. En Grèce, le taux d’infection par le VIH et le nombre de suicides ont explosé. À l’inverse, dans les pays nordiques, les mesures de soutien aux plus vulnérables ont des effets positifs, humainement et économiquement.
Refusant le discours dominant, les auteurs explorent les vices du système et prouvent par les chiffres que l’austérité a un coût humain : elle rend malade et tue.

VO : The Body Economic. Why austerity kills
Conception graphique : Raphaëlle Faguer @ Autrement
First published in the United States of America by Basic Books, a Member of the Perseus Books Group, 2013.
First published in Great Britain by Allen Lane, 2013.
Copyright © David Stuckler and Sanjay Basu, 2013.
All rights reserved.
© Éditions Autrement, Paris, 2014.
www.autrement.com