Kimono d’art et de désir

Comment le kimono en est-il venu à exprimer le raffinement d’une culture et la quintessence de la féminité ?
Aude Fieschi décode l’histoire de ce vêtement unique en son genre : une simplicité extrême du patron entraînant l’absence de gaspillage de tissu, et une forme droite, empesée, dissimulant totalement le corps et gommant sa matérialité !
L’art s’exprime alors dans le tissage, la sophistication du décor et des motifs. Et lorsque la beauté fait naître le désir, le plaisir esthétique glisse vers l’érotisme : là où le col bâille légèrement, fulgure la grâce d’une nuque.