Rastenberg

De cette écriture vibrante, inspirée et intense qui lui est si particulière, Christiane Singer nous offre un nouveau "diamant noir" après La Mort viennoise et La Guerre des filles. Elle nous livre les clefs d'un domaine à la fois réel et magique : celui où l'on vit, où l'on s'enracine, que l'on apprend àécouter, recrééà chaque instant de tous ceux qui l'ont autrefois habité, qui y ont aimé et qui le hantent à jamais - d'un vieux feld-maréchal et sa trop jeune épouse à Marie de P. brulée vive dans sa robe d'organdi ou encore au duc Giacomo fuyant Naples et la trop belle Laura.