De Venise à Venise : Dorsoduro

En toile de fond, les années 1920 et la montée du fascisme. Au premier plan, les vies croisées de trois vieilles familles vénitiennes qui habitent le même palais sur les Zattere, à Dorsoduro. Au centre de ce microcosme, la jeune Giovanna occupe une place spéciale dans le coeur du narrateur, Giorgio Partibon, spectateur aussi indulgent qu’implacable. Amitiés, antipathies, amours et chagrins s’entrelacent dans un récit où la ville, Venise, est toujours incontournable et, au fond, immuable.