La fureur de la rue

Thomas H. Cook La Fureur de la rue Traduit de l'anglais (Etas-Unis) par Philippe Loubat-Delranc 1963, Birmingham, Alabama. Alors que le sergent Ben Wellman est chargé de surveiller Martin Luther King pendant l'un de ses discours dans une église baptiste, il reçoit un appel : une petite fille noire de douze ans a été découverte, violée et assassinée, sur un ancien terrain de sport. Sa hiérarchie le charge du dossier, mais ce n'est pas une priorité pour la police. Wellman se heurte aussi à la communauté noire qui se méfie de lui et n'apprécie guère, en pleines tensions raciales, de voir un Blanc s'immiscer dans ses affaires. Tandis que les manifestations de rue se succèdent, rythmées par les discours de Martin Luther King, Wellman mène une enquête qui l'entraînera au bout de l'enfer où ni les Noirs ni les Blancs n'ont intérêt à ce que le meurtre soit résolu... Né en 1947 dans une petite ville d'Alabama, Thomas H. Cook a étudié l'histoire à l'université Columbia de New York avant de l'enseigner quelque temps. Secrétaire de rédaction au magazine Atlanta, il s'est vite tourné vers l'écriture, publiant une trentaine de romans où le meurtre n'est qu'un des aspects de la noirceur de l'âme humaine. Un Edgar Award et le prix du Meilleur Polar des lecteurs de Points (2013) ont récompensé Au lieu-dit Noir-Étang... Il vit à aujourd'hui à Los Angeles.