Un drame psychologique à l'atmosphère écrasante...

Par 8 novembre 2015 à 22:44

Ce roman au climat pesant de Georges Simenon constitue probablement l'un des meilleurs de ceux que l'auteur a qualifié lui-même de ses "romans durs". Bien que l'histoire se déroule dans une petite ville des États-Unis, le récit a fait l'objet d'une adaptation cinématographique de Bertrand Tavernier (avec Philippe Noiret dans le rôle de l'horloger) où l'action est relocalisée à Lyon, dans le quartier Saint-Paul.

Comme souvent l'art de Simenon tient, outre à décrire une ambiance lourde qu'il arrive à faire ressentir si remarquablement, à insuffler dans l'esprit du lecteur une forte empathie pour le personnage principal pourtant loin d'être irréprochable. C'est d'ailleurs précisément le caractère non héroïque de cet horloger qui confère à ce personnage central toute son humanité et à ce roman tout son réalisme tragique...

Les questions de l'incommunicabilité père-fils et de la transmission générationnelle constituent la trame de ce roman pénétrant.

Sans aucun doute une oeuvre maîtresse dans la bibliographie du romancier belge.