Les raisons de l'effondrement

Par 16 avril 2020 à 16:45

(une chronique de Nicolas Fanuel)

Premier volume d’une série prévue en trois, « Le grand effondrement » est un roman destiné aux « jeunes adultes » mais il devrait à notre avis plaire au-delà de cette tranche d’âge. Dû à Jérôme Leroy, auteur de romans tels que « Le bloc » ou « Un peu tard dans la saison », cette trilogie s’attachera à une des thématiques favorites de l’auteur : celle de l’effondrement de notre civilisation. Dans ce premier tome, il aborde les raisons de l’effondrement puis celles qui vont conduire un petit groupe de « survivants » à s’évader des quelques zones soi-disant civilisées qui subsistent en Europe.

Dans un cas comme dans l’autre, il réussit, malgré un thème qui a déjà été abordé à de multiples reprises et dans différents registres, à faire preuve de suffisamment d’originalité pour nous scotcher à son histoire. Les personnages se révèlent solidement campés, crédibles et attachants. Ils se meuvent au fil d’une intrigue qui plonge ses racines dans la science-fiction, le roman d’apprentissage et surtout qui baigne dans notre actualité quotidienne. Ajoutez à cela un sens aiguisé du suspense et du romanesque, tempéré de moments plus posés qui incitent à la réflexion, et vous obtenez un récit qui vaut le détour et dont on attend la suite avec impatience.