Le courage d'être soi

Par 18 avril 2020 à 16:07

(une chronique de France Thomson)

Dans ses plus lointains souvenirs, Laurent a toujours aimé essayer les chaussures et les robes de sa mère. Ce qui n’était peut-être qu’un jeu d’enfant est devenu pour lui une évidence au fil des années, Laurent se sent femme. Ce soir-là, quand il rentre en tenue de sport à la maison, ni Solange son épouse, ni Claire et Thomas ses enfants ne se doutent que quelques dizaines de minutes plus tôt, il était Mathilda, robe de soie, perruque, bas et talons hauts. Quand, le temps d’un week-end, il profite de l’absence des siens et se travestit pour la première fois dans la maison familiale, sa vie bascule. Quelques jours plus tard, Solange trouve une épingle à cheveux sur le sol de la chambre à coucher. Sur cette épingle, quelques cheveux blonds sont restés accrochés.

Dans ce dernier roman de Léonor de Récondo, on découvre la vie plutôt tranquille de ce père de famille qui « ne s’est jamais senti homme mais s’est toujours senti père ». Sa détermination à devenir celle qui a toujours été en lui est abordée sans tabous. Son cheminement, qui va bouleverser une famille entière et mettre en évidence des émotions diverses, est décrit tout en subtilité. Le personnage de Laurent est extrêmement attachant tant son combat est empreint de sincérité. Au départ d’un sujet peu commun, Léonor de Récondo livre un roman magnifique porté par une écriture simple mais très juste. Elle va bien au-delà du sujet du changement de sexe et nous invite, en quelque sorte, à nous interroger sur le courage d’être soi, tout simplement.